Les Actualités

06
mar
2017

Gazette Février

Voir la version en ligne

 

LA GAZETTE 
Février 2017

Bonjour,

Toute l'équipe Vintage Bel Air® a le plaisir de vous adresser sa 9ème lettre d'information qui viendra vous donner des nouvelles du 1er Parc Touristique dédié aux amoureux du vintage et de véhicules anciens, qui ouvrira en 2018.

Bonne lecture à toutes et à tous!

 

 

MOT DU FONDATEUR
 

Le passé c’est tendance 

Oui le passé, donc le vintage, c’est très tendance. Il est loin le temps où les amoureux du vintage étaient vus comme de tristounets passéistes ; le temps où la nostalgie, de ces années à la fois si proches et si loin, était considérée comme ringarde.
Aujourd’hui, des adolescents collectionnent des vinyles tout en étant adeptes du streaming et des jeux vidéo, aujourd’hui, un fringant propriétaire d’une Tesla goûte le plaisir de conduire sa Type E le week-end. Il s’agit là d‘une réalité de notre époque qui recèle des significations profondes au delà de tout effet de mode.
Dans une société de plus en plus digitalisée, où les rapports aux choses, aux éléments, au monde extérieur, aux autres, passent de plus en plus par des filtres électroniques, véritables appendices sensoriels, le besoin de retrouver le contact d’objets, de sensations, directs, non médiatisés, plus authentiques, s’affirme et ne peut que croître.
Mais, ne nous y trompons pas, ce besoin de retrouver des vécus d’hier, s’exprime aujourd’hui, il est partagé par des personnes du XXIème siècle. C’est en cela que l’engouement pour le vintage possède une telle dynamique et est porteur de riches développements culturels et économiques.
Vintage Bel Air® est passionnément d’hier et intensément de son époque, car il répond à l’ardent désir des hommes et des femmes d’aujourd’hui de voyager dans le temps des années heureuses.

Jacques Le Disez

 

 

 

LA UNE
 

L'histoire des Nationales 6 et 7 par Thierry Dubois en exclusivité pour Vintage Bel Air®

La première soirée de l'année du Club Vintage Bel Air® a été animée par Thierry Dubois, dessinateur-illustrateur, grand amateur d’automobiles et passionnés des routes depuis toujours. Thierry a conté sous formes d’anecdotes et de pertinents repères chronologiques l'épopée des nationales, remontant aux Romains, en passant par le Roi Louis XI, pour finir par le Relairoute de Bel Air ! La conférence a été suivie d’un bon repas Bourguignon préparé par l’Hôtel-Restaurant de la Poste à Saulieu.
Cette soirée, qui a réuni aux confins du Morvan & de l’Auxois, un soir de Janvier, sous la neige, une centaine d’invités, a une fois de plus démontré qu’il existe un engouement certain pour le passé, ses véhicules et ses routes nationales. Jacques Le Disez, fondateur de Vintage Bel Air®, était entouré ce soir là des actionnaires de Vintage Bel Air®, de Gérard Roy, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération de Beaune Côte et Sud et de Jérôme Billard, maire de la commune de La Rochepot ainsi que de nombreux passionnés de véhicules anciens dont les Clubs Deuches Sédélociennes, Chevronnés AOC et Panhard & Levassor.
Au travers de ces événements de préfiguration, Vintage Bel Air® souhaite ainsi proposer un avant-goût de son futur parc pour devenir par la suite le lieu Fédérateur de tous les passionnés de vintage et de véhicules anciens de France et d’Europe.

Nous vous proposons de découvrir ou re-découvrir en vidéo la version courte de la conférence en cliquant ICI

 

 

 

AVANCEE DU PROJET

Vintage Bel Air® vous invite à un voyage dans les années 60, samedi 17 juin 2017, sur le plateau de Bel Air à La Rochepot.

PROGRAMME :

Après midi :
Traversée des grands crus en anciennes avec 2 arrêts dégustations sur une centaine de kilomètres.

 
 

Soirée :
Repas Champêtre autour de divers pôles culinaires
Concert 100% Sixties avec le groupe "Ultra Sixties"

 

Nous vous communiquerons les détails tarifaires et les modalités d'inscription dans les semaines à venir.

Réservez donc votre samedi 17 Juin dans vos agendas, nous vous attendons nombreux pour ce voyage dans le temps!

 

 

PAROLE DE L'HISTORIEN
 

1er Routier a ouvert sur la Nationale 6

Au début des années 1930, un jeune journaliste, François de Saulieu, est frappé au cours d’un reportage par le sort des chauffeurs routiers. Souvent seuls, dans des cabines ni chauffées ni isolées, leurs conditions de travail sont très dures. Sentant le gasoil, ils sont fraîchement accueillis dans les restaurants qui, de toute façon, sont souvent trop chers. Leur seul plaisir ? S’arrêter dans un petit café qui accepte de les recevoir, pour manger un morceau, discuter le coup et retrouver quelques collègues…

Avec son ami Louis Navière, François de Saulieu crée un journal corporatiste pour défendre la profession, "Les Routiers" dont le premier numéro paraît en 1934. Mais comment le faire connaître auprès des chauffeurs ? Le mieux est de la distribuer dans les quelques établissements où ceux-ci ont l’habitude de s’arrêter. Ils vont donc parcourir la France, en emmenant des exemplaires du journal, et quelques panneaux émaillés où l’on peut lire : "Les Routiers se lit ici". Le premier est posé sur la façade du "Cheval Noir" à Champagne au Mont D’or, sur la Nationale 6. C’est normal, il est situé à la sortie de Lyon sur l’axe la plus fréquenté de France. Il n’est pas difficile pour nos deux journalistes de choisir les bons restaurants, il suffit de compter les camions stationnant devant à l’heure des repas : plus il y a de camions, plus la maison est bonne ! Et lorsqu’ils arrivent après le coup de feu, ils se font quand même une idée en regardant l’état du sol : une multitude de flaques d’huile indique les meilleures adresses ! Par la suite, le journal éditera un guide des Routiers qui indique encore aujourd’hui de bonnes adresses, où l’on mange bien et pour pas cher !

Thierry Dubois
 

Photo:L’Auberge du Cheval Noir à Champagne au Mont d’Or (flèche), 1er Restaurant des "Routiers". Le bâtiment n’existe plus.

REPERE VINTAGE 

Le Bikini

Le 5 juillet 1946, Louis Réard crée le premier bikini. Il sera présenté pour la première fois, à la piscine Molitor porté par une danseuse du casino de Paris, Micheline Bernardini. Le bikini propose le ventre et nombril dénudé. Seulement, en 1949, le bikini est d'abord interdit sur les plages de France, de Belgique, d'Espagne et d'Italie, pour ensuite réapparaître sur le devant de la scène en 1953 au cinéma. La starlette de 18 ans Brigitte Bardot le porte pour la première fois sur la plage du Carlton lors du Festival de Cannes. Et une nouvelle fois en 1956 dans le film Et Dieu… créa la femme. C'est en 1962 que Ursula Andress lance définitivement le phénomène en le portant dans le film James Bond 007 contre Dr. No. Ces trois triangles de tissu seront vendus aux enchères en 2001 pour la "modique" somme de 41 250 livres sterling.

Photo : Michel Bernardini en bikini

 

 

 

 

 

VIDEO DU MOMENT
 

1946: Fête de l'eau et concours de maillots à la piscine Molitor


Cliquez ICI pour visionner la vidéo

 

 

ACTUALITE DE NOS PARTENAIRES

 

Vendredi 31 mars au Dimanche 02 avril 2017 

2ème édition du Salon Auto Moto Retro à Dijon 
 

AUTO MOTO RETRO DIJON a accueilli pas moins de 18 000 visiteurs et 400 véhicules exposés sur 15 000 m², pour sa première édition, en 2016.

Pour cette 2ème édition, Roule En Rétro et Vintage Bel Air® seront au RDV sur le stand de la Fédération Nationale des Véhicules d'Epoque – FFVE.

Alors, n’hésitez pas à venir nombreux nous voir, nous serons ravis de vous accueillir.